in

Décès de Michael Dowers, icône des mini BD, à l’âge de 73 ans

Le monde de la bande dessinée pleure aujourd’hui la perte de Michael Dowers, véritable icône des mini BD, décédé à l’âge de 73 ans. Sa passion et son talent ont marqué des générations de lecteurs et d’artistes. Retour sur la vie et l’héritage exceptionnel de ce créateur hors du commun.

Un Pilier de la BD Indépendante

Michael Dowers, pionnier de la bande dessinée indépendante, nous a quittés le 7 mai 2024, à l’âge de 73 ans, des suites de complications liées à une arthrite rhumatoïde avancée et à la maladie de Crohn. Fondateur de Starhead Comix et de Brownfield Press, Dowers a été un mentor inestimable pour de nombreux artistes, préférant l’expression de soi aux gains financiers.

Une Vie Dédiée aux Mini BD

Dowers, né en 1950 dans le Pacifique Nord-Ouest, a grandi entouré de boîtes de BD que lui offraient ses voisins. Dans les années 1970, il vivait sans électricité ni eau courante sur une île isolée et s’abreuvait de comics Marvel. Son intérêt pour la création de BD a été déclenché en 1982 par un article dans le guide de prix Underground de Jay Kennedy. En 2013, il avait produit plus de 47 000 histoires de comics avec Nessie Productions.

Starhead Comix: Un Reflet de l’Esprit Indépendant

En 1986, Dowers crée Starhead Comix, un point de ralliement pour les créateurs de BD souhaitant explorer des thèmes marginaux. Parmi les artistes qu’il a soutenus figurent Peter Kuper, Roberta Gregory, et Jim Woodring. Starhead a édité des mini-comics et des titres de format standard, tels que Morty the Dog de Steve Willis et Big Mouth de Pat Moriarity.

La Transition vers Fantagraphics et la Collection Eros

En 2000, Dowers rejoint Fantagraphics où il supervise la ligne Eros Comix pendant près de dix ans. Il y a édité plus de 185 titres, y compris une collection de « Tijuana Bibles », des comics pornographiques souvent parodiques, remontant aux années 1930.

Compilation et Hommages

Avec Newave: The Underground Mini Comix of the 1980s, publié en 2010, Dowers rassemble un large éventail de travaux qui ont marqué les années 1980. Suivront, en 2013 et 2015, deux volumes volumineux de Treasury of Mini Comics.

Un Héritage Indélébile

Michael Dowers n’a jamais cherché la perfection ou le succès commercial pour les œuvres qu’il publiait. Sa porte était toujours ouverte aux projets marginaux et émanant de la passion créative. Il était connu pour sa personnalité détendue, son intelligence vive et son écoute attentive.

Une Retraite Paisible

Vers la fin de sa vie, Dowers avait réduit son activité de publication, préférant une semi-retraite dans les bois de la région Sud-Ouest de Washington. Il se consacrait à ses projets personnels, y compris le jeu de cartes Tarot of the Holy Light, co-créé avec sa partenaire Christina Payne-Towler en 2006.

Des Paroles Inspirantes

Dowers a toujours encouragé les créateurs à ne jamais abandonner. Dans une interview en 2010, il déclarait : « Si vous croyez vraiment en quelque chose et que vous n’abandonnez jamais, vous pouvez arriver à vos fins. »

Michael Dowers laisse derrière lui sa partenaire Christina Payne-Towler, son frère Patrick Dowers et sa fille Keenan.

Tributes to Michael Dowers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings