Manger sainement sans se ruiner (dessiner pour vous)


Bien-être / vendredi, janvier 19th, 2018

Si lorsqu’on vous parle d’alimentation saine, vous vous imaginez devoir commander sur internet des fruits et légumes bio livrés dans des boîtes en carton recyclables, passer vos weekends sur les marchés de producteurs pour y trouver des produits locaux, et acheter des aliments qui videront votre compte plus vite qu’un aller-retour à l’épicerie du coin pour y acheter un litre de lait bio (produit par des vaches nourries à l’herbe !), alors le moment est venu de vous réjouir, car nous allons vous montrer que cela peut être exactement le contraire.

En effet, c’est avec un immense plaisir que nous allons ici casser le mythe selon lequel une alimentation saine coûte une fortune. Nous allons vous prouver que vous pouvez bien manger, avec des produits sains et sans vous ruiner.

  1. Les légumes secs : la solution idéale pour les petits budgets

Si vous cherchez ce qui pourrait vous permettre de bien manger et à petit prix, les légumes secs feront votre bonheur.

Une alimentation riche en légumes secs est extrêmement bénéfique pour votre santé. Des études montrent même que cela peut contribuer à réduire le risque de contracter de nombreuses maladies comme le diabète, l’hypercholestérolémie, les maladies cardiaques et même certains cancers.

Ces légumes sont d’excellentes sources de protéines pauvres en graisses, de fibres, de vitamines et de minéraux, et ils vous aident à consommer vos cinq portions quotidiennes de fruits et de légumes.

Les haricots, les pois et les lentilles sont parfaits pour ceux d’entre nous dont la santé et le budget sont des priorités. Ils constituent une excellente alternative aux protéines animales, ce qui réduit notre consommation de viande pendant quelques jours par semaine et permet de réaliser encore davantage d’économies.

  1. Les légumes ne sont pas l’apanage des végans

Voici les raisons pour lesquelles les légumes sont les alliés d’une alimentation saine. Non seulement ils fournissent les vitamines, les minéraux et les protéines dont votre corps a besoin, mais ils peuvent aussi être bon marché – surtout si vous savez profiter des promotions saisonnières telles qu’on en trouve chez Aldi Super Six.

Pour de nombreuses personnes, les protéines sont synonymes de poisson, viande, œufs et produits laitiers. Ce sont, en effet, d’excellentes sources de protéines. Cependant, la viande, les œufs et les produits laitiers sont souvent riches en graisses saturées et en cholestérol et, comparés aux légumes et légumes secs, ils peuvent être très coûteux – surtout la viande et le poisson.

Alors pourquoi ne pas envisager d’adopter le même régime que Jamie Oliver, devenu végétarien 2 à 3 jours par semaine tant pour sa santé que pour montrer comment les familles peuvent économiser « un paquet d’argent ».

Cela dit, si vous aimez trop la viande pour vous en passer aussi longtemps, la solution est peut-être d’envisager un compromis. Au lieu de préparer un dîner centré sur la viande (ce qui pèse lourd sur un budget) avec des morceaux de viande relativement chers, pourquoi ne pas essayer d’intégrer des légumes à vos plats en utilisant des morceaux de viande moins chers ? Des plats tels que les ragoûts de viande ne sont pas seulement amusants à préparer ; ils sont aussi délicieux, nutritifs (grâce aux nombreux légumes qui entrent dans leur composition) et peu onéreux du fait qu’on utilise des morceaux de bœuf moins coûteux comme le paleron ou le bœuf à braiser.

  1. Gaspillage de nourriture = gaspillage d’argent

Soyons honnêtes. Parmi vous, combien de familles avec enfants jettent-elles de la nourriture tous les mois ? Nul doute que la quasi-totalité d’entre vous ont levé la main, étant donné qu’une famille britannique moyenne jette environ pour 60 £ de nourriture par mois.

Il serait cependant injuste d’accabler les familles, car beaucoup d’autres parmi nous font exactement la même chose. Selon un rapport de la WRAP (Waste and Resources Action Programme) publié en 2012, les ménages britanniques jettent 4,2 millions de tonnes d’aliments et de boissons chaque année. Ainsi, un ménage moyen de 2,4 personnes achète 27 kg de nourriture, dont 19 % finissent à la poubelle.

Dans le livre qui accompagne la série télé de la BBC « Bien manger pour moins cher », les animateurs Gregg Wallace et Chris Bavin déclarent que ces émissions ont mis en évidence certaines constantes qui nous concernent tous en matière de gaspillage de nourriture et d’argent :

« Nous jetons tous de la nourriture, nous ne faisons pas toujours des listes, nous hésitons à essayer des alternatives moins coûteuses et dépensons beaucoup trop d’argent pour des choses dont nous n’avons pas besoin ».

Selon eux, pour vous aider à faire vos courses et sans dépenser plus, une des clés est de PLANIFIER. Cette recommandation a d’ailleurs également été formulée par Jack Monroe, auteur d’Une fille qui s’appelle Jack et blogueuse sur l’alimentation à petit prix ainsi que par Allegra McEvedy, auteur de Economy Gastronomy.

Pour vous aider à moins gaspiller, et vous éviter d’acheter des aliments inutiles qui ne font qu’ajouter à vos dépenses, voici ce que nous recommandons :

  •     Rédigez un programme des repas pour la semaine à venir avec tous les ingrédients nécessaires.
  •     A partir de ce programme, écrivez une liste de courses de tout ce dont vous avez besoin pour préparer vos repas.
  •     En préparant votre programme, envisagez des repas qui permettent d’utiliser des ingrédients pour les autres repas de la semaine, ce qui vous permettra d’économiser encore un peu plus.
  •     Avant d’aller faire vos courses – vérifiez dans les placards, le réfrigérateur et le congélateur ce que vous pourriez avoir déjà sur votre liste. Rayez de votre liste les ingrédients que vous y trouverez.
  •     Quand vous allez dans les magasins, vous devez vous en tenir à votre liste ! Évitez toutes les publicités alléchantes, les présentoirs et tout ce qui peut vous pousser à réaliser des achats compulsif

En outre, lorsque vous faites vos courses, tenez compte de ces autres conseils utiles : évitez les articles de « luxe » comme les gâteaux, les sodas et les barres chocolatées, et investissez davantage dans des aliments sains que vous pourrez cuisiner chez vous. Si vous ne pouvez pas totalement renoncer à ces petites gâteries, autorisez-vous à n’en consommer qu’un jour par semaine. Croyez-nous, cela vous coûtera beaucoup moins cher, et votre corps vous remerciera.

Une fois que vous commencez à cuisiner à la maison régulièrement, veillez à congeler les restes afin de pouvoir les consommer plus tard. Les restes offrent une solution pratique lorsque vous êtes pressé et que vous devez préparer un repas en un rien de temps. Autre avantage, cela vous évitera d’acheter de la malbouffe, à laquelle on a généralement recours quand on manque de temps.

Cuisiner les restes est tout un art et demande donc une certaine créativité qui s’améliore avec la pratique. Aussi, pour vous aider à trouver l’inspiration, consultez les sites Web suivants. Vous y trouverez des idées étonnantes pour apprendre à cuisiner les restes.

  1. Utiliser des produits surgelés

En utilisant des produits surgelés, vous ferez un pas de plus vers une alimentation saine et peu coûteuse. C’est une excellente solution lorsque vous manquez de temps pour préparer un repas et que vous n’avez pas envie de manger les restes de la veille. Les légumes surgelés sont cueillis, coupés et surgelés lorsqu’ils sont encore frais, conservant ainsi toutes leurs propriétés nutritives ; et généralement, ils coûtent beaucoup moins cher que les légumes frais. Vous pouvez facilement décongeler ce dont vous avez besoin (ce qui signifie peu ou pas de gaspillage) et les utiliser dans de délicieux repas faits maison.

La preuve a depuis longtemps été faite que les fruits et légumes surgelés procurent les mêmes nutriments essentiels. Une étude a même révélé que les myrtilles surgelées favorisaient l’absorption des anthocyanes antioxydant !

Alors n’hésitez plus et adoptez les produits surgelés, dont les bénéfices rejailliront tant sur votre porte-monnaie que sur votre santé.

Ce ne sont que quelques conseils parmi tant d’autres et qui, nous l’espérons, vous aideront à planifier vos repas de manière saine et économique. Comme le souligne Tim Ferris dans son livre The Four Hour Body, « Le mythe selon lequel bien manger coûte cher n’est rien d’autre que cela : un mythe ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *